PERESKI

Il était une fois...

... il y a bien longtemps,
au temps des esprits brillants de la Renaissance,
un érudit qui connut un destin hors du commun.

Amateur de génie

Il fut humaniste, naturaliste, botaniste, astronome passionné, créateur de la première carte de la Lune et découvreur de la Nébuleuse d’Orion, précurseur de l’archéologie scientifique et inventeur d’outils d’observation tous plus pointus les uns que les autres…

Touche-à-tout insatiable

Il devint naturellement l’ami de Galilée, Descartes ou Marie de Médicis et il correspondit avec les artistes et les intellectuels les plus éclairés d’Europe. 

 

Assoiffé de découvertes, ce collectionneur s’affaira à réunir les objets (extra)ordinaires qui racontaient son époque, au point où il créa le plus foisonnant cabinet de curiosités au monde,
le précurseur du musée...

Le « Prince des Curieux »

Tel était son surnom.
Son nom : Nicolas-Claude Fabri de Peiresc.
Son petit nom italien : Peiresci.

Parce que je crois qu’en chaque Petit bouillonne la curiosité et le génie d’un Peiresci,
Parce qu’en chaque Grand – parent, grand-parent, proche, éducateur ou ami – sommeille l’envie de les étancher,
Parce que – Petits comme Grands – nous avons tous en nous quelque chose de Peiresci,
je lance PERESKI.

Au nom d’une grande cause : les tout-petits.